bedon

bedon [ bədɔ̃ ] n. m.
• 1462; autre sens XIVe; a. fr. boudine « nombril, ventre »
Fam. Ventre rebondi. bedaine, bide, bidon. Un petit bedon.

bedon nom masculin (de bedaine) Familier. Ventre rebondi. ● bedon (synonymes) nom masculin (de bedaine) Familier. Ventre rebondi.
Synonymes :
- bedaine (familier)
- bide (populaire)
- bidon (populaire)
- brioche (familier)
- panse (familier)

bedon
n. m. Fam. Ventre rebondi. Syn. bedaine.

⇒BEDON, subst. masc.
A.— MUS., vx. Gros tambour à caisse hémisphérique :
1. La G[rosse] C[aisse] se nommait au moyen-âge bedon ou bedondaine et se faisait en si grandes dimensions qu'elle était portée à dos d'homme, le musicien qui la frappait marchant derrière le porteur.
M. BRENET, Dict. pratique et hist. de la mus., 1926, p. 178.
Bedon de Suisse. Grosse caisse à deux faces que l'on frappait avec deux petites baguettes.
Rem. Attesté dans Lar. 19e, GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill., DG, QUILLET 1965.
Bedon de Biscaye. Sorte de petit tambour basque muni de castagnettes.
Rem. Attesté dans Lar. 19e, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill., DG, Lar. 20e.
B.— P. anal., dans la lang. très fam.
1. [S'appliquant à une pers. et princ. à un homme] Ventre rebondi et gras. Un gros, un petit bedon; bedon arrondi. Synon. bedaine :
2. ... il considéra une seconde la figure rougeaude de son voisin, son cou graisseux, son bedon tombant entre deux jambes flasques et grasses, toute sa rondeur apoplectique de vieil employé ramolli; ...
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, En famille, 1881, p. 341.
3. En premier lieu, je m'ai, — c'est le meilleur de l'affaire, — j'ai moi, Colas Breugnon, bon garçon. Bourguignon, rond de façons et du bedon, plus de la première jeunesse, cinquante ans bien sonnés, mais râblé, les dents saines, l'œil frais comme un gardon...
R. ROLLAND, Colas Breugnon, 1919, p. 17.
Emploi adj., rare et région. Mis pour bedonnant. C'est c't'iau qui vous fait el' ventr' tout bedon (R. MARTIN DU GARD, La Gonfle, 1928, I, 1, p. 1175).
P. métaph. [S'appliquant à un inanimé concr.] Partie convexe d'une chose, renflement. Le bedon d'une molle potiche (HUYSMANS, L'Art mod., 1883, p. 164); une lampe au bedon hydropique (COURTELINE, Messieurs-les-Ronds-de-cuir, 1893, 3e tabl., 3, p. 110).
Rem. À bedon-bedonne. Expr. imagée et plais. évoquant une pers. faisant bombance, se livrant à des excès de table : Prends du festin / Ta part à bedon-bedonne (J. RICHEPIN, La Bombarde, 1899, p. 84).
2. P. méton. Petit homme ventru et replet; personne faisant volontiers bonne chère :
4. Surtout, mes petits bedons, n'allez pas vous jeter gloutonnement sur les mets. Mastiquez avec lenteur et componction.
T. GAUTIER, Le Capitaine Fracasse, 1863, p. 157.
Au fig. Homme fat affectant des airs d'importance. Ces deux gros bedons, ces hommes d'importance (PÉGUY, Ève, 1913, p. 827).
3. Fam. et plais., en emploi hypocoristique. Mon bedon, mon petit bedon (cf. R. ROLLAND, Colas Breugnon, 1919, p. 13).
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. Av. 1404 « sorte de tambour » (J. FROISSART, Poésies, II, 352, 61 dans GDF. Compl. : Princes, dont fu li grans bedons Sonnes, et en juoit Symons, Et Guios de la canemelle), qualifié de ,,vx`` dep. Ac. 1694; 2. 1462 [à tort daté XIVe s. par DG] « gros ventre » (Cent Nouv., LXXVI, éd. elz. dans GDF. Compl. : L'instrument qu'il vouloit accorder au bedon de la gouge estoit si bien du las encepé, qu'il n'avoit garde de deslonger); 1546 fam. mon bedon terme d'amitié (RABELAIS, III, 22 dans HUG.); par synecdoque 1690 (FUR. : Bedon. Homme gras, replet).
Dér. du rad. onomatopéique bod- qui désigne qqc. de boursouflé, d'enflé, soit directement, soit par l'intermédiaire de bedaine avec changement de finale; le recours à l'intermédiaire d'un boudon lui-même dér. de l'a. fr. boude « nombril », hapax dans GDF. (EWFS2) ne paraît pas nécessaire. [Contrairement à l'indication de DAUZAT 1968, bedon « tambour » n'est pas attesté en 1250 dans Renart, le texte de Renart proposé, s.v. bedon, par GAY, ne contient pas le mot bedon].
STAT. — Fréq. abs. littér. :24.
DÉR. Bedouille, subst. fém., arg. Petit ventre rondouillard. Synon. bedaine, bedon. Se farcir la bedouille. Faire un repas copieux (cf. R. MARTIN DU GARD, La Gonfle, 1928, III, 2, p. 1228). 1re attest. 1896 (G. DELESALLE, Dict. arg.-fr. et fr.-arg., p. 32); dér. de bedon, étymol. 2, suff. expr. -ouille. Fréq. abs. littér. : 1.

bedon [bədɔ̃] n. m.
ÉTYM. Av. 1404, au sens 1; orig. onomat. comme bedaine, avec un autre suffixe.
1 Vx. Gros tambour à caisse hémisphérique.Bedon de Suisse : gros tambour à deux faces.Bedon de Biscaye : tambour de basque à castagnettes.
2 (1462). Fam. Ventre rebondi. Bedaine, bedondaine, bide, bidon. || Il a un beau petit bedon.
Fig., vx. Petit homme rond aimant la table.
Vx. || Mon (petit) bedon, terme d'affection (par ex., chez Rabelais, repris par allus. rabelaisienne par Gautier, le Capitaine Fracasse Romain Rolland, Colas Breugnon, etc.).
3 Par anal. Partie renflée (d'une chose).
0 (…) la table directoriale, qu'une lampe au bedon hydropique inondait d'un flot de clarté.
Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir, 3e tableau, III.
DÉR. Bedonner. — V. Bedondaine. — V. aussi Bedouille.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bedon — bedon …   Dictionnaire des rimes

  • bedon — BEDON. s. m. Vieux mot, qui signifioit autrefois Petit tambour, mais qui n est plus en usage que dans cette phrase, Un gros bedon, qui se dit par plaisanterie d Un homme gros et gras. C est un gros bedon …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bedon — BEDON. s. m. Vieux mot qui n est plus en usage, qui signifie, Tambour. On appelle par raillerie, Bedon, Un homme qui est gros & gras. Gros bedon. Il est bas …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bedón — Saltar a navegación, búsqueda Bedón es una localidad situada en la provincia de Burgos, comunidad autónoma de Castilla y León (España), comarca de Merindades, partido judicial de Villarcayo, ayuntamiento de Merindad de Sotoscueva. Contenido 1… …   Wikipedia Español

  • bedon — BEDÓN s. n. (muz.) tobă mare. (< fr. bedon) Trimis de raduborza, 15.09.2007. Sursa: MDN …   Dicționar Român

  • bedon — Bedon, Un bedon et tabourin, Tympanum …   Thresor de la langue françoyse

  • bedon — (be don) s. m. 1°   Anciennement tambour.    Bedon de Biscaye, espèce de petit tambour de basque, garni de castagnettes. 2°   Familièrement, gros bedon, un homme au ventre rebondi. •   Ma foi je n en puis plus. à toi, mon gros bedon, Viens. Je ne …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BEDON — s. m. Vieux mot, qui signifiait, Tambour. Il n est plus usité que dans cette locution figurée et familière, Un gros bedon, Un homme gros et gras. C est un gros bedon …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BEDON — n. m. Vieux mot qui signifiait Tambour. Il est aujourd’hui synonyme de BEDAINE. Un gros bedon, Un homme gros et gras. Il est très familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Bedon — Be|don [bə dõ:] das; s, s <aus gleichbed. fr. bedon zu bedaine »dicker Bauch, Wanst«> dem Tamburin ähnliches franz. Schlaginstrument des 15. u. 16. Jh.s …   Das große Fremdwörterbuch

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.